vendredi 26 mai 2017

Le jour où je fais le point sur ma liste

Le 5 août 2016, j'ai publié la liste des 101 choses à faire en 1001 jours. 3 mois plus tard, un premier bilan s'impose. 

1.Avoir un enfant

2.Apprendre à tricoter de nouvelles mailles

3.Apprendre à monter un tricot : c'est en cours mais j'avoue que je rêve d'avoir une vraie personne à mes côtés pour me perfectionner en tricot.

4.Apprendre à monter des boutonnières

5.Faire du tri dans l’armoire à couture

6.Faire du tri dans la scraproom

7.Faire les travaux et aménager une chambre d’enfant

8.Aller au Parc Astérix : fait le 16 août en Charmante Compagnie. Et j'en ai parlé sur le blog !

9.Aller à Peaugres

10.Aller à Touroparc

11.Acheter un nouveau bureau : acheté début septembre, chez IKEA, il accueille désormais mon PC de bureau

12.Réaménager l’entrée de la maison : fait également en septembre, avec l'achat de deux petits meubles

13.Poncer et peindre les volets : en cours, 2 volets / 7 de fait. Purée quel boulot !

14.Supprimer le potager

15.Terminer mes « en cours » de scrapbooking

16.Lire au moins 25 livres

17.Visiter Paris : fait cet été, en mode 100% touristes

18.Changer les rideaux de la salle à manger : fait tout récemment. On avait les rideaux mais on devait faire l'ourlet. Depuis dimanche 9 octobre, c'est tout bon !

19.Faire du tri dans ma cuisine

20.Faire du tri dans le vaisselier de la salle à manger

21.Tailler les rosiers

22.Désherber mes massifs de fleurs : mais faudrait le faire tout le temps, pfff

23.Remettre en marche l’alarme : on a essayé avant de partir en vacances mais il y a un bug. C'est l'alarme d'origine qui était déjà là quand on a acheté la maison. Je pense qu'on va pas s'acharner et on verra plus tard pour éventuellement faire installer un nouveau système de sécurité.

24.Changer le coffre de piscine

25.Acheter un coffre de jardin

26.Aménager un jardin japonais

27.Remplir mes allées d’écorces de pin

28.Epargner tous les mois : grâce à mon astuce dont je t'ai parlé sur ce blog, j'arrive à économiser 116 par mois. Objectif : passer à 150

29.Visiter une ou 2 capitales d’Europe : sans compter Paris, nous en sommes à 1/2 avec Londres cet été

30.Partir voir mon frère au Québec

31.Demander à la marraine de notre futur enfant d’organiser une Baby Shower

32.Fêter dignement mes 30 ans

33.Passer un weekend avec mon filleul

34.Vendre mes objets « A vendre » : petit à petit la liste diminue, mais j'ai encore pas mal de babioles à vendre

35.Organiser un Swap sur la blogosphère

36.Continuer l’aquabike

37.Reprendre la zumba

38.Aller à la salle de sport au moins 1 fois par semaine

39.Faire un weekend moto

40.Aller à Courzieu au parc des Loups

41.Dormir avec les Loups au parc Sainte Croix

42.Perdre entre 15 à 20kg

43.Renouveler ma garde-robe

44.Aller à la déchetterie pour le tas de ronces

45.Faire entretenir le poêle à granulés

46.Clôturer notre compte à la Caisse d’Epargne

47.Clôturer mon compte à la Société Générale

48.Terminer de payer mon prêt étudiant : youpi !

49.Assister à la séance cinéma en 3D La Légende du Roi Arthur : annulé car l'amie avec qui je devais m'y rendre m'a fait faux bond ... tant pis je me contenterai du DVD :/

50.Assister au mariage de ma mère et mon beau-père : c'était le 1er octobre et c'était chouette. J'en ai d'ailleurs parlé ici.

51.Faire des confitures

52.Faire des sorbets

53.Préparer des plats à congeler à l’avance

54.Renouveler les parures de lits

55.Jeter les anciennes parures de lits

56.Renouveler ma lingerie

57.Nettoyer à fond le cellier

58.Résilier l’assurance des animaux : check

59.Résilier mon forfait Free professionnel : check

60.Résilier l’assurance de la Caisse d’Epargne : check

61.Tenir à jour mon BUJO : je m'en occupe tous les jours et grâce à lui, je ne procrastine plus !

62.Passer un weekend en amoureux

63.Participer à une Escape Game : et même 2 ! J'en ai parlé récemment ici, si jamais tu ne connais pas

64.Utiliser notre Wonderbox weekend de charme (J'ai oublié de la renouveler, elle est périmée)

65.Organiser une soirée jeux à la maison avec nos amis

66.Confectionner de nouveaux costumes pour Andilly

67.Assister aux Grandes Médiévales d’Andilly sur les 5 jours

68.Me perfectionner en ski : j'ai fait des pistes bleues cette année !!!

69.Mettre des plantes dans mes jardinières extérieures

70.Ne pas faire crever mes plantes

71.Ramasser les feuilles mortes

72.Aller à Center Parc : fait sur une journée. Prochaine étape : un séjour entre amis

73.Passer un weekend à la mer

74.Inviter des amis et de la famille éloignés géographiquement

75.Organiser le baptême civil de notre futur enfant

76.Souscrire à une complémentaire retraite

77.Participer à un spectacle de danse : Rock The Ballet, MAGNIFIQUE

78.Préparer des cadeaux Noël Home Made

79.Repeindre le couloir

80.Accrocher le cadre de Punta Cana dans l’entrée

81.Préparer une décoration de Noël Home Made

82.Ranger et trier le cabanon du jardin

83.Scanner toutes les factures et papiers importants dans un dossier informatique

84.Aller chez l’ostéopathe

85.Faire le tri dans mes photos sur ordinateur

86.Imprimer ou imprimer sous format livre photo, nos photos numériques

87.Organiser le voyage surprise pour nos 3 ans de mariage

88.Préparer un cadeau de Saint Valentin Home Made

89.Faire du stepper à la maison

90.Finir mes séries en cours

91.Demander ma mutation plus près de ma maison

92.Tenir ma page Facebook de Scrapbooking à jour

93.Scrapper au moins une fois par mois : retour du scrap dans ma vie

94.Faire le tri dans mes recettes et livres de cuisine

95.Acheter un Companion et un Masterchef Thermomix : finalement ce sera un Thermomix, commandé hier lors d'une dégustation à la maison ! J'ai hâte !

96.Me faire livrer les fruits et les légumes par le primeur local

97.Mettre la piscine en hivernage tous les hivers

98.Faire du tri dans les papiers administratifs : fait, il me reste à trouver deux boîtes d'archivage

99.Faire installer une antenne TV

100.Faire installer une ligne téléphonique fixe

101.Réussir à terminer cette liste interminable


Je trouve mon bilan 9 mois après le début de cette liste vraiment pas mal. Je continue à me motiver en la suivant au jour le jour, pour faire avancer les projets de longue haleine et organiser le quotidien ! Le problème, c'est que j'ai pleins de choses à rajouter à ma liste, donc je n'en verrai jamais le bout si je remplace les choses faites par de nouvelles choses à faire ;-)

mercredi 24 mai 2017

Le jour où je te parle du couple et de la PMA

Notre désir de devenir parents est quelque chose qui nous a rapproché avec mon mari. Il était essentiel pour moi de construire ma vie avec un homme qui se sentirait autant impliqué dans la parentalité. De par mon parcours personnel, j'avais trop peur de tomber sur un mec qui voudrait des enfants mais sans s'impliquer plus que cela. 
Après quelques années de vie commune, nous avons donc naturellement démarré les fameux "essais bébé". Nous discutions déjà ouvertement de notre future parentalité, désormais, cela devenait concret. Si les débuts ont été sans trop de prise de tête, très vite, de mon côté, j'ai compris que quelque chose n'allait pas dans mon corps. Etant en plus passé par un épisode traumatisant, quelques années auparavant (une grossesse molaire, suivie d'une tumeur trophoblastique avec chimio et complications cardiaques), j'avais un mauvais pressentiment. Charmante Compagnie, lui, restait confiant et optimiste. C'est donc moi qui, au bout d'un an, lui ai parlé de PMA. Il a tout de suite adhéré, comprenant qu'en effet, il pouvait y avoir des soucis. Dès le début, nous nous sommes serrés les coudes. 



Ce qu'il y a de "drôle", c'est que dans ce parcours, nous nous sommes protégés mutuellement. Peut-être moi, un peu plus. Inconsciemment, je souhaitais que le problème ne vienne que de moi. J'ai été on ne peut plus soulagée quand cela a été confirmé par la médecine. Je craignais tellement sa réaction, s'il apprenait sa stérilité. Non pas que je sois plus forte que lui, mais je me sentais en tout cas, plus solide que lui psychologiquement pour accepter une défaillance de mon corps. 
Voilà maintenant 2 ans que l'on vit au rythme de la PMA, des contraintes, des échecs et des réussites. Pour ma part, je me sens blindée. Je suis au cœur de l'attention de mon gynéco et de ma famille. C'est un peu comme quand on est enceinte, tout l'univers tourne autour de vous (avant de tourner autour de bébé). Je sens Charmante Compagnie plus fragile, plus sensible. J'ai eu très peur pour lui, au moment de ma dernière fausse couche. Il y croyait tellement, ça a été un véritable choc pour lui au moment de l'écho, et après. En plus, il n'a pas pu être présent au moment de mon curetage, et ça s'est ressentit sur son comportement. Il était triste, renfermé, en colère, agressif ... Désormais, c'est passé. Encore une fois, nous avons fait bloc. Encore une fois, quand l'un flanche, l'autre le réconforte, et vice-versa. On essuie les larmes de l'autre. On fait de l'humour. On fait des projets. On continue à positiver. On continue à y croire et à affronter ce qui se met entre notre chemin.


La PMA est très dure psychologiquement pour les couples ... notamment au niveau intime ... Bizarrement, je vis beaucoup mieux la PMA depuis que nous sommes en FIV. Je ne supportais pas les simples "stimulations," où faire l'amour était devenu purement dans le but et l'espoir de réussir à procréer. Il n'y avait plus de spontanéité ou de désir, c'était devenu machinal, automatique. Tu voyais ton gynéco le matin, il te disait quand (à l'heure près) avoir un rapport. Merci, mais non merci. Avec la FIV, il y a moins tout ça ... on revit, en se disant que notre bébé se construit ailleurs. Même si les traitements fatiguent et jouent sur les hormones et donc, inévitablement, le désir, on s'en sort pas trop mal. Et pourtant, je n'aurai jamais cru ça possible avant ... Finalement, je supporte mieux le 100% médicalement assisté que le simple coup de pouce ! 
Mais au final, toute cette aventure - qui est loin d'être terminée - nous a finalement rapprochés et a consolidé notre couple. Je sais que dans certains couples, c'est l'effet inverse qui se produit et je trouve cela si dramatique. On traverse tellement d'épreuves ... C'est injuste. 
De notre côté, notre parcours nous a rendu plus fort et nous a permis de mieux nous connaître. On est bienveillants l'un envers l'autre et on peut compter sur l'autre. Cette épreuve nous a fait grandir, en tant qu'individu, en tant que couple et en tant que futurs parents. 



Il est important de réussir à se garder des moments à deux, faire des projets de voyage ou de petites escapades romantiques. Ne pas oublier son couple, avoir des petites attentions l'un pour l'autre, parler ensemble, ne pas laisser de non-dits ...Nous sommes avant tout un couple, et même si la PMA a tendance à nous rendre un peu comme des machines à procréer, il ne faut pas se laisser emporter là dedans. Du romantisme, de l'amour, de la tendresse ... Et toutes ces épreuves paraîtront un peu moins difficiles ...

Je n'irai pas jusqu'à dire merci la vie de nous avoir mis cette épreuve sur notre chemin ... mais je vais dire merci à notre couple d'avoir réussi à surmonter cela et à en faire une force. Une chose est sûre, cet enfant, on ne le fera pas sur un coup de tête ;-)

lundi 22 mai 2017

Le jour où on a franchi le cap

Après ma fausse couche, nous avons pris la décision avec Charmante Compagnie, d'avancer notre démarche de demande d'agrément en vue d'une adoption. Nous avions prévu de le faire après le TEC 2, mais finalement, on s'est lancé. Je pense que nous avions besoin de ça aussi pour rebondir après cette fausse couche et après cette grosse perte d'espoir. Même si nous espérons toujours une grossesse, il nous paraissait important de démarrer dès maintenant notre démarche dans l'adoption. 
A notre surprise, c'est allé très vite. Notre courrier a eu une réponse très rapide, à peine une semaine, et nous sommes donc convoqués début juin pour le 1er RDV. Il s'agit d'une réunion d'information collective. A partir de cette réunion, nous pourrons alors confirmer notre volonté de demander un agrément et nous démarrerons les démarches en vue de cette obtention d'agrément. 
Je suis impatiente, d'autant plus que cette démarche s'inscrit dans une petite pause en matière de PMA, le temps de donner à mon corps quelques semaines pour se remettre d'aplomb afin d'accueillir une nouvelle grossesse éventuelle. 
Nous en avons beaucoup parlé avec Charmante Compagnie, et nous souhaitons aller au bout de cette démarche - sauf si bien entendu, le Conseil Départemental nous en empêche. C'est à dire que nous avons réfléchi à la possibilité de poursuivre notre demande d'adoption malgré la naissance d'un ou deux enfants biologiques. Pour moi, arrêter ce projet parce que j'aurai eu la chance d'avoir des enfants naturels serait très dur à vivre. Ce serait comme un avortement contraint et forcé. Tout comme notre démarche en PMA nourrie notre désir de devenir des parents biologiques, ce nouveau projet d'adoption est le résultat d'une réflexion et d'une préparation psychologique à devenir parent. 
Cela rejoint donc un de mes "rêves" de petite fille, quand je disais que j’adopterais, plus tard, un ou des enfants ... ça devait être mon côté assistante sociale qui était déjà là ! Tout ça pour dire que, depuis ma plus tendre enfance, ce projet était déjà là et il était même naturel pour moi d'avoir des enfants biologiques et des enfants adoptifs. 
J'espère qu'un jour, notre famille sera composée d'enfants biologiques et d'enfants adoptés. 



Je suis impatiente, et aussi un peu stressée. Après tout, l'adoption, je connais, mais de l'autre côté ... D'habitude, c'est moi l'assistante sociale qui reçoit les mamans désirant accoucher sous X, qui recueille les bébés nés sous X et fait le lien avec le bureau des adoptions. Il va falloir que j'accepte de lâcher prise et de passer de l'autre côté. Celui des futurs parents. Que je me détache de ma profession, de la théorie, des connaissances que j'ai sur l'adoption en France et à l'étranger, et que je me laisse vivre cette aventure, pleinement et le plus sereinement possible.

Nous voilà donc officiellement lancés dans une longue histoire de notre vie de futurs parents ... 9 mois pour obtenir un agrément ... et une moyenne de 2/3 ans pour adopter un enfant à l'étranger, et plus de 5 ans pour un enfant de France ... Nous en sommes au tout début du parcours, mais nous venons de poser la première pierre qui nous mènera jusqu'à notre but final ...

Le jour où on a été au ciné

Petite séance ciné pour aujourd'hui. 

Dernièrement, nous avons vu quelques films pour lesquels nous avons eu de gros coup de coeur. Certains films sont sortis il y a quelques semaines déjà, mais je voulais quand même vous en parler, parce que même s'il est trop tard pour en voir certains sur le grand écran, vous pourrez toujours vous rattraper au moment de la sortie  DVD.

La Belle & la Bête



Je t'en reparlerai mais la Belle & la Bête est un de mes Disney préférés. Alors quand j'ai appris son adaptation "Live", j'ai vraiment trépigné d'impatience. Encore plus quand j'ai appris qu'Emma Watson aurait le rôle de Belle. Je trouvais qu'elle collait pas mal au personnage. Une beauté simple et un petit côté "intello" ... Et puis, ça allait la changer du rôle de jeune sorcière dans la Saga Harry Potter. 
Nous sommes allés voir ce film dès sa sortie. Et nous n'avons pas été déçu. 
Tout d'abord, le film est très fidèle au dessin animé de l'époque, mais rajoute quelques détails que j'ai trouvé forts intéressants, notamment en approfondissant les histoires de certains personnages. Les décors sont fantastiques et nous plongent immédiatement dans l'univers. Les personnages sont drôles et attachants et je n'avais pas envie que le film se termine. 
Le petit plus, c'est que le film reprend fidèlement les chansons du dessin animé, ainsi que certaines nouvelles. Et là, je me suis vraiment retrouvée à l'âge de 5 ans, chantonnant mes classiques ! 
Mon seul regret aura été de ne pas pouvoir le voir en VO, car j'aurai aimé entendre la vraie voix des acteurs pour les chants. Mais je me rattraperai en DVD avec la version multilingue ! 

Je lui accorde un 5/5 + coup de coeur

Fast & Furious 8 



Je suis une grande fan de cette saga, mais également très objective : ce n'est pas non plus le film du siècle, mais personnellement, ça me détend. C'est un film d'action, qui mêle désormais les belles bagnoles aux actions peu probables ... Oui, c'est peu crédible, mais franchement, on passe un bon moment, on en prend pleins les yeux en matière de cascades et effets spéciaux. En tout cas, ça marche pour nous. Et puis, après 8 volets, on s'attache aux personnages. Ils sont de plus en plus construits et j'aime beaucoup l'humour qui se fait aussi de plus en plus présent. 
Je redoutais l'absence de Paul Walker, suite à son décès. J'avais été très émue par la fin réalisée pour l'épisode 7, après sa mort, qui permettait d'offrir une jolie sortie à son personnage. Là encore, on a eu droit à des clins d’œil et de l'émotion à ce sujet. 

Je lui accorde un 4/5

Les Gardiens de la Galaxie 2



Alors lui, on l'attendait de pied ferme. On avait adoré le premier, on a surkiffé ce 2ème volet ! On est juste accro à cette bande de joyeux lurons de l'espace ! On aime l'humour complètement déjanté, les références aux années 80, les effets spéciaux ... Pour ce deuxième volet, le scénario était très sympa et même si on se doutait de certaines finalités, la magie a tout de même opéré. Bien sûr, on ne se lassera jamais des séquences avec Bébé Groot, et je trouve que dans ce nouveau volet, tous les personnages prennent de l'importance et sont de plus en plus attachants. Plusieurs semaines après, on continue à faire des références au film, dans notre quotidien, avec Charmante Compagnie, et on en rit toujours autant. Le final est sublime, tant au niveau de la symbolique qu'en matière d'effets spéciaux. 

Je lui accorde un 5/5 

Le Roi Arthur, la Légende d'Excalibur



Celui-ci aussi, on l'attendait avec impatience. Parce qu'on adore la Légende du Roi Arthur. Parce qu'on adore Charlie Hunnam. Parce qu'on aide Jude Law même s'il est méchant de ce film. Dès le début du film, on en prend pleins les yeux. Les images sont magnifiques, décors, paysages, effets spéciaux, costumes, originalité des animaux de synthèse etc. La musique aussi nous plonge immédiatement dans cet univers, mêlant musiques celtiques à des musiques plus modernes, plus électroniques ... Jude Law est horrible en méchant dans ce film. On a qu'une envie, lui tordre le cou et lui arracher la tête !
Bien sûr, il s'agit d'une très libre adaptation de cette fameuse légende, mais après tout, il s'agit d'une légende ... en voici donc une des adaptations ... Et franchement, étant donné que le film porte sur l'accession d'Arthur au pouvoir, on attendant désormais une suite, avec son histoire d'amour avec Guenièvre, la trahison de Lancelot, la quête du Graal ... Bref, on en demande encore ! Et d'aussi bonne qualité, s'il vous plait ! 
Ce film m'a réconciliée avec Guy Ritchie. Et mention spéciale aussi pour Eric Bana, mon petit chouchou ! 

Je lui accorde un 4,5/5

Et mercredi, nous serons encore une fois dans la salle, pour découvrir cette fois le dernier opus de la saga Pirates des Caraïbes !

vendredi 19 mai 2017

Le jour où j'ai lu Come Back to Me

Allez, je rattrape mon retard dans mes critiques Lecture. 
Je vais vous en épargner une : j'ai enfin lu la trilogie de 50 nuances de Grey ... Moi qui avais toujours dit que jamais je ne les lirai ... j'ai été prise par la curiosité ... J'ai profité de ma toute nouvelle liseuse pour les télécharger ... Bon, en gros, la nana qui a écrit ça nous a fait un remake de Twilight, sauf qu'au lieu d'être un vampire, le mec est un gentil SM ! Bref, j'ai bien aimé, ça se lit easy, mais franchement, ça casse pas trois pattes à un canard. 

Une fois cette trilogie terminée, je suis restée dans une lecture un peu simple et que je qualifierai d'estivale : 

Come Back To Me de Mila Grey



Lors de sa permission, Kit ne pense qu'à une chose : Jessa, la sœur de son meilleur ami, à laquelle il a juré de ne pas toucher. Succombant à la tentation, ils vivent une liaison intense, le temps d'une permission. Quand le marine part au combat, Jessa compte les jours jusqu'à son retour, mais une terrible épreuve les attend. 

Si mes souvenirs sont bons, c'est mon amie Petite Ombre qui avait parlé de ce livre (si ce n'est pas le cas, pardon à elle et à la blogueuse qui en avait fait la critique ... j'ai pas une mémoire infaillible) ! Je l'avais noté sur ma liste des livres à lire, et l'ayant trouvé sur ma liseuse, je me suis laissée tenter. 
C'est un roman qui se lit vite et qui est fluide. On passe d'un personnage à l'autre, sans trop de redondance ! Je me suis énormément attachée aux personnages, et donc forcément, j'ai été très affectée par la mort de l'un d'eux. Car dès le départ, on sait que l'un des deux personnages masculins est mort au combat. Pas de spoiler, ça commence comme ça. On ne découvre que vers la fin de qui il s'agit. Tout au long du roman, je pensais beaucoup à cette future mort, peut-être est-ce là le défaut que j'aurai à faire à l'auteur. Ca m'a un peu parasité. J'essayais de deviner qui allait mourir. Je me disais que si un tel mourrait, ça ferait plus ou moins de peine à tel ou tel autre personnage. Bref, ça m'a un peu obsédée ! 
Les personnages secondaires ont aussi un grand rôle au milieu de ce trio (infernal) et je me suis attachée à eux aussi. Vraiment, on se prend d'affection pour tous les personnages, même ceux qui nous font grincer des dents ! 
C'est un livre à lire l'été sur la plage, ou comme moi, l'hiver au ski ... 
C'est un livre rempli d'amour et d'émotion. On rit, on pleure, on espère, on désespère avec les personnages. 
Pour la petite anecdote, l'un des personnages se nommant "Kit", mon cerveau a assimilé ce prénom au bout Kit Harington, l'acteur de Game of Thrones ! Pas mal, hein ;-) ! Du coup, si adaptation en film il y a ... je vais être déçue si ce n'est pas Kit hihi ! 



Annonce de dernière heure : je viens de découvrir ... que ce livre serait le tome 1 d'une série de 2, le second tome étant intitulé Come Back To Me : This is one moment. Mais le tome ne serait pas encore publié en France. Affaire à suivre ! 

J'accorde la note de 4/5. 

Cet article participe au Défi Challenge Passion Lecture 2017



jeudi 18 mai 2017

Le jour où je te parle d'amitié et de PMA

Quand nous avons pris la décision de faire un enfant, nous avions mis certains amis dans la confidence. Sans pour autant les tenir informés du moindre détail, c'est un sujet que nous avons abordé assez naturellement avec certains d'entre eux. Les mois et les années ont passé, nous sommes désormais depuis bientôt 2 ans engagés dans un parcours de PMA, afin de voir, nous l'espérons, un jour, voir notre rêve se réaliser. 
C'est une amie qui nous a encouragé à pousser la porte de notre clinique de PMA. Comme quoi, les discussions avec les amis peuvent être décisives dans nos vies. Grâce à elles, nous avons pu cerner notre problème et nous lancer, j'ai envie de dire, corps et âmes, dans cette aventure. 



Là aussi, nous n'avons eu aucun tabou avec nos amis. Je pense que cette décision est propre à chaque couple. Nous partons du principe que tout ceci n'a rien de honteux, et qu'au contraire, nous nous sentons plus forts en étant soutenus, et, nous l'espérons, compris. 
Parce qu'il n'y a rien de pire ... que les potes un peu lourds qui te font X réflexions, à chaque barbecue ou soirée crêpes. Vous savez, les fameux "bon alors, c'est pour quand le bébé ?", "vous avez pas le mode d'emploi, vous voulez qu'on vous montre ?". Merci, mais non merci. Notre favorite reste toutefois la fameuse phrase magique "mais vous avez le temps pour les enfants, vous êtes jeunes !" Je ne savais pas qu'il existait un âge prédéfini par la société pour devenir parent. On ne se permet pas de donner notre avis sur l'âge où nos copains sont devenus - naturellement - parents, alors pourquoi, parce que nous, notre corps ne nous le permet pas, on devrait supporter en plus ce genre de réflexion ?
Alors, en parler, avec nos amis, nos proches, c'était naturel et nécessaire. 
Cependant, si la PMA est une épreuve pour le couple - prochain article à venir -, je trouve que c'est aussi une épreuve pour les amitiés. Dans le bon comme dans le moins bon sens ... 
Si ça m'a rapprochée de certaines amies/copines, parce qu'elles vivent ou ont vécu la même chose ; parce que même si elles ne l'ont pas vécu, elles ont toujours une parole, une petite affection et pensée pour toi ... ; parce qu'elles sont aussi impatientes que nous et nous soutiennent à 200% dans notre projet de parentalité et sont là dans les bons comme les moins bons moments. 
A l'inverse, il y a parfois des déceptions, des comportements qui blessent. On est bien d'accord que c'est souvent involontaire, mais le silence, l'absence, le manque d'intérêt, tout ça, je le vis mal et j'ai alors tendance à m'éloigner encore plus. La PMA fait souffrir, et j'ai besoin de mes ami(e)s pour surmonter les épreuves, alors il m'est difficile d'en voir certaines s'éloigner, ou ne pas se sentir concernées. Cela m'affecte bien plus que je le pensais. 
Bien entendu, je parle ici des amis, mais il en va de même pour la famille. Il s'agit de nos proches en général. Leur soutien est essentiel, et c'est pour cette raison que nous avons toujours voulu être dans la transparence avec eux. Je respecte bien entendu les copines de PMA qui elles, préfèrent ne pas partager leur parcours avec leurs proches. 
Et puis, il y a eu aussi des soutiens inattendus, de personnes plus éloignées ... mais qui nous ont fait un bien immense, apportés beaucoup d'espoir ... de belles rencontres, de nouvelles amitiés. 



Une chose est sûre, nous sommes entourés d'amour dans cette épreuve, et nos futurs enfants ne manqueront pas de parrains/marraines, tontons/tatas ... à rendre gaga !

mardi 16 mai 2017

Le jour où j'ai lu et vu la Fille du Train

Je suis très en retard dans ma rubrique "J'ai lu". Alors, quoi de mieux pour me remettre en selle sur mon blog, que de parler littérature. 
C'est une lecture qui date de février. Ce livre, il m'a été conseillé par certaines lectrices de ce blog, suite à un de mes articles que je vous invite à relire ici. J'avais très envie de le lire, et je dois dire que je l'ai dévoré ! 



La fille du train de Paula Hawkins

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte.
Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu...

Mon avis

J'ai eu un peu de mal au début avec les différentes narratrices. Je pensais qu'il n'y aurait que le point de vue de Rachel. Mais finalement, je me suis vite fait à cette multiple narration. Je me suis vraiment laissée embarquer dans l'histoire, qui rend un peu parano, il faut l'avouer. Petit à petit, j'ai imaginé qui pourrait être le coupable ... j'avoue l'avoir deviné quelques chapitres avant la révélation, mais jusqu'au bout, j'ai eu le doute ... bref, j'ai adoré, c'est un thriller un peu particulier, d'un nouveau genre !

Je lui accorde un 4/5

Cet article participe au défi Passion Lecture 2017

Ce sera mon coup de cœur du mois pour 
 


Le film



Aussitôt lu, aussitôt vu. Peut-être est-ce là mon erreur. J'ai été pas mal déçue de l'adaptation. Attention, je ne dis pas qu'elle est nulle .... juste que je suis déçue de certaines adaptations, de certains oublis ou changements. Et j'ai surtout été très déçue par les choix des acteurs, qui ne correspondaient pas vraiment à l'image que je m'étais faite des personnages. Et je trouve que le film conduit très/trop facilement au coupable ... Mais ça, c'est peut-être parce que je venais juste de lire le livre et que tout était encore très frais dans ma mémoire ? 


Et toi, as-tu déjà lu/vu La fille du train ? Qu'en as-tu pensé ? Ou es-tu tenté de découvrir cette histoire ?